ARTICLES - LISTE - survol - CHERCHER - PDF - OVERVIEW
Introduction
Ce Site
Les Fictions
Année 2001
Santé Mentale
Prévention
Stigmatisation
Difficultés 1
Difficultés 2
Victimisation
Evidences ...
Santé Sociale
Limites Difficiles
Du Positif
Politique 1
Mots de Psys
Casques Bleus?
Coups de Sang
Entre les Lignes
Politique 2
Droits Conflictuels
Eurocrates
New - Age
Idées Fausses
Un An ...
Politique 3
WHOOMS
Prix Nobel?
Mirage Psy
Illusions
Folklores
Priorités
Comment Faire?
Méprises
Humeurs
Casse-tête
Paradoxes
Démissions
Deux Ans ...
Non-Dit
Génétique
L'Aide
Violence
Simulacres
Bon Sens
Trois Ans ...
Erreurs
Paroles Vides
Comment/Pourquoi
Que Changer?
Questions
Du Vent
Béquilles Psy
Lenteurs
Quatre Ans ...
Rabâchages
Précaution
Aveuglement
Les Droits
La Puce
Compétences
Cinq Ans ...
Confusions
Que des Mots
Souffrances
Il n'y a qu'à
Six Ans ...
Incohérences
Entêtement
Faux Savoir
Pièges du langage
Patience
La Com
Penser
Rêveries
Constats
Mission impossible
Supersanté?
Logistique?
Promesses
Vulgarisation
Réseaux
Apories
Pénurie
Idéologies
Prédictions
Fabrications
Problèmes Difficiles
Progrès Divers
Génétique 2
Va Savoir
Comparaisons
Va-et-Vient
Mystères
Croyances
Phynances
Divorce Neuro-Psy
L'Esprit
Immunité
Croire Savoir
Cerveau-Esprit
Problèmes
SURVOL GÉNÉRAL des THÈMES ABORDÉS
dans les ARTICLES et DOSSIERS de MENS SANA

Le site Internet www.mens-sana.be a été créé en 2001 (qui avait été décrétée "année mondiale de la santé mentale") pour donner, au plus grand nombre possible de personnes intéressées aux maladies mentales à l'un ou l'autre titre, une information simplifiée mais critique et sans complaisance sur ce qu'on sait (et sur ce qu'on ne sait pas!) des affections mentales chroniques sévères, sur les moyens mis en oeuvre (et sur ceux qu'on néglige!) dans notre pays pour en combattre les multiples conséquences néfastes.

Les articles et "dossiers" qu'on trouvera sur ce site sont une tentative:

Un des fils conducteurs des différents articles et dossiers du site Mens Sana est l'affirmation répétée de la nature concrète, physique, biologique et "organique" des maladies mentales psychotiques chroniques dont les origines sont des altérations matérielles du cerveau.

Un autre thème consiste à rappeler que nos connaissances scientifiques actuelles sur le cerveau sont encore loin de nous fournir tous les moyens "médicaux" qui seraient nécessaires pour parvenir à maîtriser de façon satisfaisante chaque cas de schizophrénie, par exemple.

Par conséquent, il faut sans cesse rappeler que la prise en charge des malades mentaux psychotiques et chroniques doit comporter des mesures sociales d'accompagnement et d'encadrement destinées à compenser, autant que possible, les pertes constatées d'autonomie et de fonctionnement que les traitements médicaux ne parviennent pas à restaurer dans leur intégralité.

Certains parlent alors de psychothérapie. D'autres, dont la grande majorité de nos pouvoirs publics, parlent surtout de prévention des maladies mentales et de "promotion de la santé mentale". Ces deux types de discours sont erronés, sources d'illusions, d'immobilisme, d'attitudes irresponsables et néfastes. Ils sont prétextes à bavardages supplémentaires et à l'inaction. Ils incitent au gaspillage des énergies individuelles et des ressources publiques en les affectant à la poursuite de simulacres inefficaces et de mirages de fausse bienfaisance. Ils encouragent ainsi l'accumulation de multiples entraves, directes et indirectes et de toutes sortes, au progrès véritable des conditions de vie et des soins auxquels les malades mentaux devraient avoir droit dans toute société humaine civilisée qui se respecte. Ils retardent indéfiniment la recherche et la mise en place des vraies solutions.

Enfin, les différents articles de ce site se veulent une dénonciation des erreurs qui encombrent et paralysent notre système de "santé mentale", et une protestation contre les parodies de solutions qu'une majorité de nos "responsables", tant professionnels du secteur que politiques, avec pas mal d'inconscience se vantent d'apporter aux problèmes que vivent en permanence les malades mentaux chroniques de ce pays.


Menu Articles